Grès brun » Articles de l'Institut Brownstone » La cause de la myocardite : COVID19 ou vaccination COVID19 ?

La cause de la myocardite : COVID19 ou vaccination COVID19 ?

PARTAGER | IMPRIMER | E-MAIL

Qu'est-ce qui cause le plus de myocardite : la COVID19 ou la vaccination contre la COVID19 ? Cette question devrait être répondue facilement, mais vous êtes ici, en train de lire ceci.

D'abord, mettons-nous d'accord sur les termes : Nous voulons connaître le taux de myocardite après COVID19 ou vaccination pour les particuliers. Puisque nous connaissons l'âge et le sexe, il serait utile de connaître ces taux selon l'âge et le sexe. 

Par exemple, quel est le taux de myocardite chez un garçon âgé de 12 à 15 ans s'il contracte le COVID19 par rapport à s'il se fait vacciner, ou alternativement, quels sont ces taux chez une femme de 40 à 45 ans ? Regrouper tout le monde, des garçons de 12 ans aux femmes de 80 ans, serait idiot.

Soyons honnêtes. Ce n'est pas demander la lune. C'est une question simple. La réponse doit être très claire. En fait, on pourrait le présenter sous forme de tableau. 

Deuxièmement, soyons très clairs sur la fraction que nous recherchons. En ce qui concerne la myocardite après COVID19, nous voulons ce qui suit :

Nombre de cas de myocardite dans les 14 ou 21 jours suivant la vaccination (excès) / Nombre de vaccinations administrées

Pour les taux de myocardite après COVID19, nous voulons ce qui suit :

Nombre de cas de myocardite dans les 14 ou 21 jours après COVID19 (excès) / Nombre d'infections de COVID19

En ce qui concerne le premier, la FDA nous a donné un nombre clair pour les garçons âgés de 12 à 15 ans et de 16 à 18 ans (barres orange). C'est la diapositive de la FDA ; les données proviennent d'OPTUM santé

Cela se traduit par un risque de myocardite de 179 par million chez les garçons de 12 à 15 ans et de 196 par million chez les garçons de 16 à 18 ans. 

C'est un taux de 1 sur 5,600 1 et 5,100 sur XNUMX XNUMX respectivement. (Remarque : je ne cite pas une préimpression ici, je cite les propres diapositives de la FDA)

Qu'en est-il du taux de myocardite après COVID19 ? Pour effectuer ce calcul, vous avez besoin du numérateur des cas de myocardite en excès après l'infection et divisez-le par le nombre de personnes qui ont été infectées. 

Alors que de nombreuses publications ont rapporté le numérateur, le dénominateur nécessite des tests sérologiques. Vous devez connaître les personnes infectées qui n'ont peut-être même pas présenté de symptômes. Vous ne pouvez pas utiliser les cas se présentant aux systèmes de soins de santé comme dénominateur, car ce n'est pas la totalité des infections. 

Un lecteur peut me corriger si je me trompe, mais je n'ai vu AUCUNE analyse utilisant le dénominateur des infections. De nombreux articles modélisent ce dénominateur, mais la méthode correcte consisterait à effectuer la séroprévalence d'une grande cohorte. Quelqu'un peut-il fournir un lien vers un tel article - un article qui utilise un dénominateur de séroprévalence ? 

Jusqu'à ce que cela soit fourni, la meilleure réponse à la question est : nous ne savons pas avec certitude. Cela pourrait ne pas être satisfaisant pour certains, mais c'est une science honnête. Tout le monde a une opinion sur cette question, mais en Dieu nous avons confiance, tous les autres doivent apporter des données.

Réédité de l'auteur article



Publié sous un Licence internationale Creative Commons Attribution 4.0
Pour les réimpressions, veuillez rétablir le lien canonique vers l'original Institut Brownstone Article et auteur.

Auteur

  • Vinay Prasad

    Vinay Prasad MD MPH est hématologue-oncologue et professeur agrégé au Département d'épidémiologie et de biostatistique de l'Université de Californie à San Francisco. Il dirige le laboratoire VKPrasad à l'UCSF, qui étudie les médicaments contre le cancer, la politique de santé, les essais cliniques et une meilleure prise de décision. Il est l'auteur de plus de 300 articles universitaires et des livres Ending Medical Reversal (2015) et Malignant (2020).

    Voir tous les messages

Faire un don aujourd'hui

Votre soutien financier à l'Institut Brownstone sert à soutenir des écrivains, des avocats, des scientifiques, des économistes et d'autres personnes courageuses qui ont été professionnellement purgées et déplacées pendant les bouleversements de notre époque. Vous pouvez aider à faire connaître la vérité grâce à leur travail continu.

Abonnez-vous à Brownstone pour plus de nouvelles

Restez informé avec le Brownstone Institute